La pénurie des terrains à bâtir sur Bordeaux Métropole et en Gironde

Le marché du terrain à bâtir sur Bordeaux Métropole, mais également en Gironde, est actuellement en crise. De plus en plus tendu et compliqué, le marché du terrain à bâtir semble réellement s’enliser principalement lorsqu’on remarque que certaines maisons coûtent moins cher qu’un terrain à construire. Comment et pourquoi la Gironde en est- elle arrivée là ? Quelles peuvent être les solutions pour améliorer la situation à court ou à long terme ?

La pénurie de terrains à bâtir en Gironde

L’observatoire des métiers immobilier du Sud-Ouest (l’OISO) constate, au 1er semestre 2019, un recul des transactions de terrains à bâtir par rapport au 1er semestre 2018 de 1%. Il est vrai que le prix du foncier sur Bordeaux Métropole a été multiplié par 2 depuis 2012. À Bordeaux centre, il n’y a désormais plus aucun terrain à vendre. Dans la 1re couronne de la métropole bordelaise, les prix d’un terrain ont donc doublé, voire même triplée pour certaines communes avoisinantes. Petit à petit, la pénurie de terrains à bâtir s’étend sur toute la Gironde. L’OISO estime en effet que « 929 lots à bâtir ont été vendus en 2017, soit -15 % sur un an, et que 791 terrains ont été proposés à la vente, soit une baisse de 11 % sur un an ». François Cheminade, le vice-président de l’OISO affirmait alors que l’offre ne leur permettait plus de répondre à la demande. Cette pénurie entraîne les futurs propriétaires à s’éloigner encore plus du centre de Bordeaux, au minimum à 20 km. Malheureusement, le PLU de la Métropole (Plan Local d’Urbanisme) se veut plus restrictif et ne libère que trop peu de terrains par rapport à cette même demande.

Le prix des terrains à bâtir en augmentation

Les prix du foncier à Bordeaux Métropole sont en constante augmentation depuis 10 ans, de plus de 40% au total. Grâce aux taux d’intérêt plus bas, au renforcement du prêt zéro, mais aussi à la ligne LGV reliant Paris et Bordeaux en seulement 2 heures, les prix du foncier, dont les terrains à bâtir s’envolent laissant la gironde victime de son succès. Côté construction, on note que les stocks ont été divisés par deux. Franck Schikowski, le Président des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du bâtiment en Gironde affirme à ce sujet, qu’il existe désormais 30 acheteurs pour un terrain, faisant de ce fait, flamber le prix du terrain à bâtir. En effet, et selon l’OISO, la rive droite de Bordeaux propose un prix moyen de 97.000 euros pour une parcelle à vendre. Les biens (comprenant maison plus terrain) s'y négocient aux alentours de 250.000 euros. Pour la rive gauche, le prix moyen d’un terrain à bâtir est de 155.000 euros. Les biens (comprenant maison plus terrain) s'y négocient ici aux alentours de 300.000 euros.

Quel avenir pour les terrains à bâtir en Gironde

En partenariat avec les promoteurs immobiliers, Bordeaux Métropole entend baisser le prix du foncier à long terme, sans avoir, pour le moment d’actions précises. Dans le même temps, les acteurs de Bordeaux Métropole proposent de réhabiliter l’ancien et de remettre au goût du jour, les petits logements au centre-ville de Bordeaux. Les promoteurs immobiliers girondins essayent, dans le même temps de proposer des terrains à bâtir d’une surface plus petite, car les jeunes couples n’ont plus envie d’entretenir de grands jardins. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu’à moyen terme, la pénurie de construction neuve va menacer de nombreux emplois dans le bâtiment en Gironde. Il est maintenant temps de passer à l’action...

RÉSIDENCE À BISCARROSSE

Biscarrosse, Landes

RÉSIDENCE PRINCIPALE, PINEL
A partir de 162 000,00 €

RÉSIDENCE À EYSINES

Eysines, Gironde

RÉSIDENCE PRINCIPALE, PINEL
A partir de 120 500,00 €

RÉSIDENCE À VILLENAVE...

Villenave-d'Ornon, Gironde

RÉSIDENCE PRINCIPALE, PINEL
A partir de 152 000,00 €